Brassicacées du Canada

par
S.I. Warwick
A. Francis, et G. A. Mulligan

Agriculture et Agroalimentaire Canada
Direction générale de la recherche
Centre de recherches de l'Est
sur les céréales et oléagineux (CRECO)
éd. KW Neatby, Ferme expérimentale centrale
Ottawa, Ontario K1A 0C6, Canada

Aperçu de la base de données

La présente base de données renferme l'information suivante sur toutes les espèces de brassicacées du Canada, de l'Alaska et du Groenland.

  • Données taxonomiques : nom scientifique actuellement admis; basionyme; autres synonymes; nom anglais courant.
  • Données sur la répartition : répartition selon les publications; cartes établies par ordinateur à partir de spécimens d'herbier.
  • Autres données biologiques : nombres chromosomiques; situation au Canada (indigène ou introduite); type biologique; écologie.

La base de donnée informatisée est interactive, ce qui assure à la fois un accès rapide et la possibilité de mises à jour futures.


Les brassicacées du Canada

La base de données fournit de l'information sur 223 espèces canadiennes, dont 18 sont représentées par deux ou plusieurs taxons infraspécifiques, ce qui donne un total de 248 taxons.

Situation au CanadaNombre d'espècesNombre de taxons
Indigène 137 162
Indigène et/ou introduit 8 6
Introduit et naturalisé 58 59
Introduit et naturalisé? 1 2
Introduit et adventice 19 19
Total 223 248

Sept taxons signalés à tort pour le Canada ainsi que 264 noms ici considérés comme synonymes sont également traités dans la base de données.

On trouvera enfin des données sur 8 taxons, soit 4 espèces et 4 taxons infraspécifiques, dont la répartition nord-américaine se limite à l'Alaska [Cochlearia sessilifolia, Draba aleutica, Draba hatchiae, Smelowskia borealis var. jordalii, Smelowskia borealis var. koliana, Smelowskia calycina var. porsildii, Smelowskia pyriformis et Subularia aquatica subsp. aquatica].

Nous présentons une carte pour 247 des 256 taxons traités. Nous n'avons pas établi de carte fondée sur des spécimens dans le cas des taxons suivants : Cardamine breweri var.breweri, Cardamine flexuosa, Cardamine impatiens, Erysimum arenicola, Lunaria rediviva, Smelowskia borealis var.koliana, Smelowskia pyriformis, Thelypodium milleflorum et Thlaspi perfoliatum.


Importance économique des brassicacées :
plantes cultivées et matériel génétique sauvage

Les brassicacées, ou Crucifères, comprennent environ 3500 espèces et 350 genres, et c'est une des dix familles les plus importantes sur le plan économique. Les espèces cultivées de Brassica, notamment, affichent une grande diversité et constituent des sources d'huiles, de légumes, de moutardes condimentaires et de fourrage. Les espèces ayant une importance particulière au Canada comprennent le Brassica napus, le B. rapa et le B. juncea, sources d'huiles de canola et d'huiles industrielles. Parmi les légumes, mentionnons les divers choux (Brassica oleracea), le rutabaga (Brassica napus), le navet véritable (Brassica rapa) et le radis (Raphanus sativus). Les espèces condimentaires comprennent la moutarde brune (Brassica juncea), la moutarde blanche (Sinapis alba) et le raifort (Armoracia rusticana).

Par ailleurs, plusieurs espèces sont des mauvaises herbes au Canada : Alliaria petiolata, Arabidopsis thaliana, Barbarea vulgaris, Berteroa incana, Brassica juncea, Brassica nigra, Brassica rapa, Bunias orientalis, Camelina alyssum, Camelina microcarpa, Camelina sativa,Capsella bursa-pastoris, Cardaria draba, Cardaria pubescens, Conringia orientalis, Descurainia incana, Descurainia pinnata, Descurainia sophia, Diplotaxis muralis,Diplotaxis tenuifolia, Erucastrum gallicum, Erysimum asperum, Erysimum cheiranthoides, Erysimum hieracifolium, Erysimum inconspicuum, Hesperis matronalis, Lepidium campestre, Lepidium densiflorum, Lepidium perfoliatum, Lepidium virginicum, Nasturtium officinale, Neslia paniculata, Raphanus raphanistrum, Rorippa austriaca, Rorippa sylvestris, Sinapis alba, Sinapis arvensis, Sisymbrium altissimum, Sisymbrium loeselii, Sisymbrium officinale, Thlaspi arvense et Turritis glabra.

Depuis 5 ou 10 ans, le progrès de la biotechnologie et son utilisation comme outil de sélection ont considérablement accru la possibilité d'obtenir à partir du matériel génétique sauvage de nouveaux caractères d'importance économique pour les programmes canadiens d'amélioration végétale. Certaines crucifères sauvages constituent déjà de nouvelles sources de caractères agronomiques importants, comme l'androstérilité et la résistance aux ravageurs, dans le cas du canola. Les inventaires de la diversité génétique, dont la présente base de données est un bon exemple, faciliteront de tels programmes d'amélioration. La base de données a justement été conçue de manière à rendre plus disponible l'information sur les espèces canadiennes et à faciliter son extraction. La présente publication, fondée sur les connaissances, permettra de localiser plus efficacement les caractères et les semences pouvant servir à la mise au point de matériel génétique pour les industries du canola et de la moutarde. Elle favorisera également une diversification des crucifères employées en agriculture moléculaire, en phytorestauration, ou comme cultures nutraceutiques ou à valeur ajoutée.


Contenu de la base de données

Index des noms

L'index énumère tous les noms scientifiques employés dans les diverses publications taxonomiques que nous avons recensées pour la présente étude [voir bibliographie].

L'index renferme 520 noms, dont 256 noms admis et 264 noms ici considérés comme synonymes.

Chaque nom admis permet d'atteindre directement l'écran d'information correspondant.

Chaque nom rejeté, c'est-à-dire considéré comme synonyme, mène plutôt à un écran intermédiaire, qui renvoie l'utilisateur au nom admis et à l'écran d'information correspondant.

Écran d'information sur chaque taxon admis

Chaque écran d'information est divisé en trois sections :

Nom scientifique :

  • Combinaison taxonomique admise, nom du ou des auteurs et référence bibliographique de la publication originale.
  • Basionyme : Combinaison taxonomique et référence bibliographique de la publication originale.
  • Synonymes [uniquement ceux énumérés dans l'index] : Combinaison taxonomique, nom du ou des auteurs et référence bibliographique de la publication originale.
  • Commentaire : information succincte sur les taxons infraspécifiques (sous-espèces ou variétés) présents au Canada, ou sur l'utilisation erronée du nom au Canada.
  • Nom anglais courant.

Répartition

Répartition selon les publications

Interprétation sommaire de la répartition de chaque taxon selon les PRINCIPALES publications, énumérées ci-dessous.

  • Boivin : Énumération des plantes du Canada (1966)
  • Mulligan : Renvoi à des articles spécifiques
  • Rollins : Cruciferae of Continental North America (1993)
  • Sabourin et al. : Guide des crucifères sauvages de l'Est du Canada (Québec, Ontario et Maritimes) (1991)
  • Scoggan : The Flora of Canada (1978-1979)
  • Autres publications : Références en ordre chronologique
Abréviation des entités géographiques

Canada :

  • YK : Yukon
  • NT : Territoires du Nord-Ouest
  • NU : Nunuvut
  • BC : Colombie-Britannique
  • AB : Alberta
  • SK : Saskatchewan
  • MB : Manitoba
  • ON : Ontario
  • QC : Québec
  • NB : Nouveau-Brunswick
  • NS : Nouvelle-Écosse
  • PE : Île-du-Prince-Édouard
  • NF : Terre-Neuve
  • LB : Labrador

Autres :

  • AK : Alaska (États-Unis)
  • GR : Groenland (Danemark)
  • SM : Saint-Pierre-et-Miquelon (France)

NOTE : Lorsqu'une province est mentionnée entre [crochets], la présence de l'espèce n'y est que présumée, n'ayant pas encore été confirmée par un spécimen annoté enregistré dans notre base de données. Nous essayons en ce moment d'obtenir et d'annoter des spécimens d'herbier provenant de ces provinces.

Carte cliquable fondée sur des spécimens

Nous avons employé pour ces cartes quelque 16 700 spécimens d'herbier de brassicacées. Nous avons ainsi enregistré tous les spécimens pertinents de l'herbier DAO d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, à Ottawa. De plus, afin de pouvoir confirmer et annoter au moins un spécimen de chaque province pour chacun des taxons, nous avons cherché à obtenir des spécimens des herbiers suivants : ACAD, ALA, ALTA, BH, BRY, BUF, CAFB, CAN, GH, K, KNK, MONT, MSC, MT, MU, NDA, NFLD, NY, QFA, QH, SASK, TEX, TRT, UAC, UBC, UC, US, USAS, V, VPI et WIS. Ces abréviations sont celles proposées par Holmgren, P.K., Holmgren, N.H., et Barnett, L.C. (eds.). 1990. Index herbariorum. Part I. The herbaria of the world. 8th ed. New York Botanical Garden, New York, NY. Tous les spécimens ont été annotés par G.A. Mulligan et/ou S.I. Warwick.

Le nombre d'enregistrements est indiqué pour chaque carte. Les points sur la carte ont des objets sur lesquels on peut cliquer pour appeler les enregistrements les attestant. Il est possible de visionner des échantillons sous forme de légende ou de tableau. [Il advient (ca.5), que les points se fondent sur un "rapport" en attendant l'examen d'une attestation de spécimen.].

Les cartes sont offertes en trois grandeurs, en plus d'une option Vers gros plan (Zoom In) et en cliquant sur un secteur précis de la carte une ou plusieurs fois pour atteindre l'échelle recherchée. Il est possible de se prévaloir de l'option Recentrer puis de cliquer à nouveau sur ce point de la carte. L'option Retour au plan général (Zoom Out) vous ramène à l'échelle la plus grande en récapitulant les étapes suivies.

Chaque enregistrement de spécimen renferme les données suivantes :

  • Localité
  • Latitude et longitude
  • Habitat
  • Collectionneur(s)
  • Numéro de récolte
  • Date de récolte
  • Acronyme de l'herbier

Information supplémentaire

Nombres chromosomiques :
sommaire des nombres haploïdes (n) et diploïdes (2n) signalés pour le taxon. Nous avons l'intention de lier ce champ à une liste des nombres chromosomiques de la famille [Warwick et Al-Shebaz, en préparation].
Situation au Canada :
indigène de l'Amérique du Nord; indigène et/ou introduit; introduit et naturalisé; introduit et adventice (ne persistant pas).
Type biologique :
annuel, bisannuel, vivace (à caudex simple ou ramifié).
Écologie :
habitat selon l'étiquette des spécimens d'herbier.